Vie spirituelle

Un chemin de souffrances pour l’Eglise……….


Ma manière de vivre un confinement qui dure

Bel exemple de confiance en un surcroît de Vie : elle a vécu et relevé ce défi, au milieu de la tourmente de l’oppression nazie. L’émerveillement est à l’origine de tout. Entrer en émerveillement envers et contre tout, c’est de notre seule responsabilité. L’émerveillement nous ouvre aux autres et à la vie. « Quelque chose de spacieux se révèle en nous ».


La Messe

« Aller à la Messe »

C’est Dimanche

Par André Braunstedter


Saveur d’évangile

Une démarche avec un itinéraire en 5 étapes :

  1. Se rassembler… vivre un temps d’accueil fraternel et spirituel.
  2. Écouter… découvrir l’évangile du dimanche.
  3. Comprendre… observer et approfondir le texte.
  4. Savourer… vivre la Parole.
  5. Prier… remercier, louer, demander…

Pendant la période de confinement, nous n’avons jamais arrêté de nous réunir…….par téléphone. Si vous souhaitez vous joindre à nous n’hésitez pas à nous le faire savoir (03 89 40 06 03)

Témoignages……

« Vivre, comme aux premiers siècles mais dans le monde d’aujourd’hui, de petites communautés à l’écoute  de la Parole. »
Bernadette et Jean-Marie 

Ces rencontres : C’est d’abord un rendez-vous : avec mon agenda, avec l’assurance que la trame fonctionnera, une fois encore (merci à ceux qui ont œuvré en amont!)
Un rendez-vous avec ce que j’ai déjà reçu, où je peux puiser et ce vers quoi cela pourrait m’emmener, a emmené d’autres…
Tous différents avec nos regards croisés, nos perceptions, nos interrogations partagées, nous recevons la pépite que chacun veut bien nous donner, le moment venu, sur son expérience de la Bonne Nouvelle. Une communauté vivante ici et maintenant.
C’est prendre le temps de goûter, de se laisser toucher le cœur.
C’est apporter une résonance différente à ma prière.  
Maryse

« Mâcher et remâcher » la parole de Dieu, pourtant entendue tant de fois, est toujours riche de surprises grâce aux autres participants.
Joseph


Les adorateurs du Mont Saint-Odile

Haut lieu spirituel, le Mont Sainte Odile accueille depuis 77 ans des groupes d’hommes et de femmes des divers doyennés d’Alsace qui se relaient pour assurer, de jour comme de nuit, l’adoration devant le Très-Saint Sacrement de l’eucharistie.

L’origine de la Confrérie des adorateurs de Ste Odile

L’adoration et la louange de Dieu étaient la préoccupation première de Sainte Odile et de ses compagnes. En 1924, Mgr Ruch, alors évêque de Strasbourg, exprime le souhait qu’une adoration perpétuelle soit instituée en Alsace. Il invite alors les membres de l’Apostolat Eucharistique à réfléchir à cette proposition. C’est ainsi que le 5 juillet 1931, nait la communauté de Sainte Odile.

Depuis, la confrérie de l’adoration perpétuelle assure une veille permanente de prière devant le Saint Sacrement exposé jour et nuit au Mont Sainte Odile. C’est ainsi que semaine après semaine, ces groupes d’adorateurs se succèdent pour prier pour les intentions de l’Eglise, de notre diocèse et pour toutes les intentions personnelles.

Le service d’adoration

Ce service d’église se prend par équipes de deux, pour une heure durant le jour (6h à 24h) et deux heures la nuit (00h à06h) selon un tour établi par le responsable du groupe. Les adorateurs participent avec la communauté religieuse du Mont à la prière du matin et du soir et à l’eucharistie journalière. Ils assurent aussi le service de la lecture et de la quête aux offices. Deux conférences journalières (09h et 17h) contribuent à la formation spirituelle des adorateurs.

Traditionnellement, le mercredi, les paroisses d’origine des adorateurs montent en pèlerinage au Mont.

La semaine d’Adoration pour les cantons d’Altkirch & Dannemarie

Les Adorateurs de Sainte Odile de notre Communauté de Paroisses, assurent généralement le service de l’adoration la dernière semaine de février :

En 2022 la semaine d’adoration est prévue du 21 février au 28 Février 2022. Si, pour des raisons sanitaires, elle ne peut se dérouler au Mont Saint-Odile, elle sera assurée durant la même semaine à distance.

  • Pour tous Renseignements plus précis vous pouvez vous adresser à :
    Marcel Triolet responsable du secteur au 06 14 15 27 03